bio - english

VahMirè aka Ludmila Steckelberg, is a multidisciplinary Brazilian artist based in Tiohtià:ke (Montreal), Canada since 2009. She has a Bachelor in Visual Arts (UFG- Brasil), a Masters in Museology (UdM - Canada) and she is currently enrolled in the Visual and Multimedia Arts Master at UQAM - Canada. Her work has been shown in exhibitions in Europe, Canada, China and in her own country since 2005. Her work was presented in several national and international publications and is part of private and public collections around the world.  

 

Nowadays, VahMirè focuses her practice on photography, performance, video, and digital arts. Her aesthetics, at the crossroads between natural and supernatural, allows her to discuss presence and absence. VahMirè approaches the identity blurring caused by geographical context shifts. Lately her work addresses the contact and appropriation of the landscape through strategies typical from the Brazilian Anthropophagic Movement.

bio - français

VahMirè alias Ludmila Steckelberg est une artiste multimédia brésilienne installée à Tiohtià:ke (Montréal) depuis 2009. Elle cumule quinze ans de pratique. Ludmila détient un baccalauréat en arts visuels (UFG - Brésil, 2004) et une maîtrise en muséologie (UdM, 2013) et poursuit en ce moment des études dans le programme de la maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM (2021). Elle a participé à plusieurs expositions en Europe, au Canada, en Chine et dans son pays d’origine. Son travail a paru dans diverses publications nationales et internationales et fait également partie de collections de particuliers et de musées un peu partout dans le monde.

 

VahMirè se concentre en ce moment sur les médiums de la performance, de la vidéo et des arts numériques. En tirant profit d’une esthétique entre naturelle et surnaturelle, son œuvre discute le glissement entre la présence, l'absence et la transformation identitaire causées par des revirements de contexte géographique. Dernièrement, son travail touche la question du contact du Soi avec le paysage inspirés de stratégies propres au Mouvement Anthropophage brésilien et en ayant l’environnement virtuel comme canevas.

 

@ ludmila steckelberg, 2020